lundi 8 septembre 2014

Combattre les allergies avec la nutrition

Vous connaissez à coup sûr quelqu'un qui a déjà été aux prises avec un problème d'allergies, le nez qui coule, les yeux qui « piquent » ou autre symptôme désagréable. Une certaine partie de la population subit les effets des allergies saisonnières à chaque année. Le vrai remède n'a évidemment pas encore été découvert, car les causes réelles sont mal comprises. Il existe tout de même certains moyens pour diminuer les symptômes ou l'intensité de ces derniers.

En pharmacie, vous retrouverez les médicaments anti-histaminiques, qui diminuent les symptômes pour certaines personnes et qui ne fonctionnent pas pour d'autres. L'intention de cet article est de vous présenter une alternative aux médicaments, une approche en lien avec la nutrition et donc, plus naturelle.

5 aliments / suppléments naturels qui aident à combattre les allergies

Les probiotiques

Afin de bien comprendre en quoi les probiotiques peuvent nous aider à combattre les allergies, commençons par une brève description de leur rôle. Le mécanisme des allergies provient en fait d'une réaction immunitaire due à une stimulation d'un élément perçu comme étant une menace pour le corps. Une particule dans l'air peut, par exemple, entrer par les voies respiratoires et déclencher cette réaction exagérée du corps. Nous parlons d'une réaction exagérée puisque la particule n'est en fait pas nuisible au corps. Mais le système immunitaire est sensible et très réactif et c'est pourquoi nous avons des symptômes semblables à un rhume. Bref, c'est un peu comme une intolérance alimentaire.

La flore intestinale représenterait, selon des études, entre 70 et 80% de notre système immunitaire (la balance étant tout ce qui concerne la « famille des globules blancs »). Ainsi, si cette barrière immunitaire devient moins efficace, il va sans dire que le système devient beaucoup plus fragile et sensible. C'est pour cette raison que dans certains cas, la reconstruction de sa flore intestinale permet une diminution importante des symptômes des allergies.

Le corps, n'est plus aussi sensible et réactif car il est dans un état optimal.

Voici les deux suppléments que je recommande et que j'utilise dans ma pratique :

Pro-X10 (Disponible en ligne)



Progressive Nutritional - HCP70


Le vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme est certainement un des aliments les plus efficaces pour combattre les allergies. Il s'agit d'un aliment qui a été très peu étudié en lien avec les allergies. Par contre, l'ingestion de 1 à 3 cuillères à table (tbsp) de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d'eau 3x/jour à tous les jours diminue de façon significative les symptômes d'allergies chez plusieurs personnes.


L'ingrédient actif rendant le vinaigre de cidre de pomme efficace pour les allergies est ce qu'on appelle « The Mother ». Ainsi, lorsque vous achèterez votre vinaigre de cidre de pomme, assurez-vous que ce soit une marque biologique, non pasteurisée, non raffinée et évidemment avec l'ingrédient « The Mother ». 

Le Miel

Le miel est certainement l'aliment que je trouve le plus intéressant 
afin de combattre les allergies. Imaginez-vous donc que le miel aide à diminuer les symptômes d'allergie au pollen de 60% et même jusqu'à 70% pour les gens avec des symptômes importants.

Notez qu'il est absolument nécessaire que le miel soit local, sans quoi il ne sera sûrement pas efficace pour diminuer vos symptômes d'allergies. La raison réside dans le fait que les abeilles produisent leur miel à partir des fleurs et du pollen local, évidemment. En ingérant ce miel, vous développerez en quelque sorte une immunité face au pollen de la région.

Incroyable, non !?!

Le Curcuma

Certaines personnes savent que le curcuma aide à diminuer l'inflammation, mais peu d'entre elles connaissent ses effets sur la diminution de symptômes associés aux allergies. Le curcuma diminue la libération d'histamines. Il agit donc un peu comme un anti-histaminique (médicaments en pharmacie) naturel. Certains notent une différence avec 1 cuillère à thé (tsp), tandis que d'autres parlent plutôt de quantités plus importantes nécessitant la prise de suppléments.



Bref, avant de vous rendre en pharmacie, pensez donc à regarder le contenu de votre garde-manger. Qui sait, vous y trouverez peut-être le remède à ces désagréables symptômes d'allergie !

Vliagoftis H1, Kouranos VD, Betsi GI, Falagas ME. Probiotics for the treatment of allergic rhinitis and asthma: systematic review of randomized controlled trials. Ann Allergy Asthma Immunol. 2008 Dec;101(6):570-9. doi: 10.1016/S1081-1206(10)60219-0.

Singh A1, Hacini-Rachinel F, Gosoniu ML, Bourdeau T, Holvoet S, Doucet-Ladeveze R, Beaumont M, Mercenier A, Nutten S. Immune-modulatory effect of probiotic Bifidobacterium lactis NCC2818 in individuals suffering from seasonal allergic rhinitis to grass pollen: an exploratory, randomized, placebo-controlled clinical trial. Eur J Clin Nutr. 2013 Feb;67(2):161-7. doi: 10.1038/ejcn.2012.197. Epub 2013 Jan 9.

Saarinen K. · Jantunen J. · Haahtela T. Birch Pollen Honey for Birch Pollen Allergy – A Randomized Controlled Pilot Study. South Karelia Allergy and Environment Institute, Lappeenranta, and bDepartment of Allergy, Helsinki University Central Hospital, Helsinki, Finland

Kurup VP1, Barrios CS. Immunomodulatory effects of curcumin in allergy. Mol Nutr Food Res. 2008 Sep;52(9):1031-9. doi: 10.1002/mnfr.200700293.

vendredi 28 février 2014

Huile de krill - Oméga-3 - Le supplément qu'il vous manquait

Je tiens aujourd'hui à vous présenter un super supplément qui n'est pas assez connu et certainement pas assez consommé. Il s'agit d'un supplément permettant d'améliorer votre perte de poids, de diminuer toute problématique inflammatoire (arthrite, arthrose, problèmes gastro-intestinaux), de diminuer le risque de maladie cardiovasculaire et bien plus encore...

L'huile de krill

L'huile de krill est un supplément alimentaire qui a un rôle comparable aux huiles de poisson. En fait, cette huile contient de l'oméga-3 riche en EPA et en DHA. La grande différence avec une huile de poisson régulière est que l'EPA-DHA de l'huile de krill est majoritairement sous forme de phospholipides, avec un groupe de phosphate à l'extrémité de l'acide gras. En d'autres mots, il en résulte une meilleure absorption par l'organisme. Nous pouvons donc dire que l'huile de krill est plus biodisponible que l'huile de poisson oméga-3 régulière.

Il est donc possible de consommer de plus petites doses d'huile de krill pour un même résultat qu'avec une huile de poisson. Les études démontrent d'ailleurs que l'on peut consommer seulement deux tiers d'huile de krill par rapport à l'huile de poisson pour d'aussi bons résultats.

Pour ceux qui ne connaissent pas bien le rôle de l'huile de poisson, il est à noter que cette huile est essentielle lorsque vous consommez plus de viande rouge, amandes, noix de grenoble, graines de tournesol, huile végétale etc. que de gras de poisson. Bref, nous devrions idéalement avoir un rapport 1:1 et malheureusement, on parle plus souvent d'un rapport 1:30 (oméga-3:oméga-6). Ces disproportions peuvent causer beaucoup d'inflammation et ainsi plusieurs problématiques de santé.

Effets positifs d'un supplément d'huile de poisson ou d'huile de krill riches en oméga-3 EPA-DHA

  • Diminution de la pression artérielle chez les gens hypertendus
  • Diminution de l'inflammation 
  • Diminution du LDL (mauvais cholestérol)
  • Augmentation du HDL (bon cholestérol)
  • Excessivement efficace dans la diminution des triglycérides
  • Diminution des symptômes des enfants pris avec un diagnostique de TDAH (Trouble de Déficit de l'Attention et d'Hyperactivité)
  • Diminue les symptômes de la dépression
  • Diminue les symptôme de la bipolarité
  • Améliore la mémoire
  • Diminue l'anxiété
  • Améliore la sensation de bien-être général
  • Diminution statistique de décès d'un nouveau né - si la mère en a consommé pendant la grossesse
  • Diminue la dégénérescence cognitive
  • Diminue le stress
  • Diminution de l'agressivité
  • Améliore la circulation du sang au cerveau
  • Améliore l'oxygénation du cerveau 
  • Augmente l'oxydation des graisses

Avec tous les bienfaits que l'huile de poisson ou l'huile de krill apportent, il va de soi que sa consommation est une nécessité. 

Le + de l'huile de krill en comparaison avec l'huile de poisson (oméga-3)
  • Des études ont démontré l'efficacité de l'huile de krill au niveau cardiovasculaire. Une consommation de 500 mg. d'huile de krill par jour diminuerait la présence de marqueurs inflammatoires, notamment la protéine C-réactive. La protéine C-réactive est un biomarqueur d'inflammation de maladies cardiovasculaires et d'athérosclérose. En ce sens, l'huile de krill diminue le risque de maladies cardiovasculaires.
  • Des études ont aussi démontrées son efficacité en ce qui concerne la diminution des symptômes de l'arthrite rhumatoïde. 
  • Diminue de façon significative le LDL (mauvais cholestérol)
  • Améliore de façon significative le HDL (bon cholestérol

Consommation recommandée 
La consomption d'huile de krill que je recommande est entre 1000 mg. et 3000 mg. tout dépendant des raisons qui nous poussent à en consommer.

Pour quelqu'un qui veut simplement balancer sa diète alimentaire avec un ratio oméga-6 : oméga-3 de 1:1 ou pour quelqu'un qui veut prendre soin de sa santé en général, une consommation de 1000 mg. est suffisant.

Pour ceux qui souffrent de certains troubles inflammatoires, nous tendrons plus vers les 2000 à 3000 mg.


Pour se procurer de l'huile de krill à très haute efficacité, je vous recommande la marque Biotrust 



Sources :
Evaluation of the effect of Neptune Krill Oil on chronic inflammation and arthritic symptoms
Metabolic effects of krill oil are essentially similar to those of fish oil but at lower dose of EPA and DHA, in healthy volunteers
Metabolic effects of krill oil are essentially similar to those of fish oil but at lower dose of EPA and DHA, in healthy volunteers
Evaluation of the effects of Neptune Krill Oil on the clinical course of hyperlipidemia 

mercredi 25 septembre 2013

Alternative aux feuilles de mûrier

Quelques-uns d'entres-vous m'avez parlé que les feuilles de mûrier vous occasionnaient des effets secondaires ou indésirables.

Le commentaire qui revient le plus souvent est que certains d'entre vous semblez souffrir d'aérophagie suite à la consommation du « dosage » recommandé par la compagnie qui fabrique le produit, soit normalement 2 comprimés. Les effets secondaires disparaissent après l'arrêt de consommation des feuilles de mûrier.

Définition d'aérophagie :

L'aérophagie est un trouble digestif qui, même s'il n'est pas grave, peut être gênant pour la personne concernée. Cette problématique se définie comme un rejet d'air admis en trop grande quantité dans l'appareil digestif. La majorité du temps, cette trop grande entrée d'air se produit en mangeant.

Voici les symptômes de l'aérophagie :

  • Sensation de lourdeur au niveau de l'estomac (inconfort)
  • Flatulences
  • Ballonnements
  • Hoquet
  • Éructations, entraînant un soulagement

Quoi faire alors si nous voulons bénéficier de des effets positifs de la feuille de mûrier sans subir les effets secondaires? 


La meilleure solution pour ces personnes semblent être de tout simplement trouver une alternative au supplément de feuille de mûrier.
Dans le souci de m'assurer que ce dernier est efficace et sans problématique, je me suis renseigné sur ce dernier en plus d'avoir travaillé avec depuis plusieurs mois déjà.

Je vous le recommande donc fortement. Je dirais même que je n'utilise maintenant plus les feuilles de mûriers étant donné ces effets secondaires (toute de même rares), car avec IC-5 j'ai observé de beaux résultats sans aucun effet secondaire.

Voici le lien pour vous le procurer :






mercredi 22 mai 2013

Fibres alimentaires et contrôle du poids


Qui ne veut pas rester en santé et qui ne veut pas maintenir une composition corporelle intéressante ? La réponse, personne. Nous voulons tous être en santé et profiter au maximum de la vie. Pour ce faire, notre société nous force en quelque sorte à avoir une composition corporelle digne des films d'Hollywood. Mais comment y parvenir simplement sans avoir à vérifier chaque nutriment ?

Travailler sur un paramètre à la fois
Tenter de changer son alimentation en suivant les conseils de Ginette, Madonna, Céline ou Raymond n'est peut-être pas la meilleure solution. Concentrez-vous sur un paramètre et mettez-y la gomme! Voici ce que je vous propose :

Le American Dietetic Association a démontré qu'une augmentation de l'apport en fibres alimentaires de l'ordre de 30% permettait une diminution du taux de gras de façon significative.

Mais dans quoi retrouve-t-on ces fameuses fibres alimentaires ?


  • Pommes
  • Poires
  • Baies
  • Haricots
  • Avocat
  • Patates douces
  • Riz brun
  • Artichauts
  • Flocons d'avoine (gruau)
  • Quinoa
  • Petits poids
  • Brocoli
  • Cannelle
  • Lentilles
  • Amarante
  • Igname
  • Chou
  • Chouffleur
et bien bien plus encore...

En résumé, vous trouverez beaucoup de fibres alimentaires dans les légumes, les fruits et certains féculents. Fait à noter, contrairement à certains professionnels de la nutrition, j'inclue les légumineuses, lentilles, patates douces, riz brun, l'igname, l'amarante et l'avoine dans la catégorie des féculents étant donné leur forte teneur en glucides. J'appelle donc cette catégorie les «glucides»

Définition de fibres alimentaires

Les fibres alimentaires sont principalement la paroi cellulaire des fruits et légumes qui ne peuvent être hydrolysés par les enzymes digestives humaines ainsi que des polysaccharides (glucides) non digestibles par l'humain.

Bien que le rapport du Institute of Medecine recommande de ne pas utiliser les termes fibres solubles et insolubles, nous retrouvons toujours ces termes sur les fiches nutritionnelles des aliments. L'idée de les diviser sous les catégories solubles et insolubles avait pour but de leur assigner des rôles physiologiques différents.

Par exemple, le son d'avoine, le son d'orge et le psyllium, étant des fibres solubles, auraient des propriétés qui permettraient d'améliorer le profil lipidique. Le blé entier et autres fibres insolubles seraient de leur côté plus associés à l'amélioration du transit intestinal. La communauté scientifique supporte l'idée que les fibres solubles diminuent le cholestérol sanguin tandis que les études s'entendent plus ou moins sur le fait que les fibres insolubles augmenteraient la taille des scelles.

Bienfaits des fibres alimentaires sur la santé

Une étude de la American Dietetic Association s'est penchée sur les bienfaits des fibres sur les maladies cardiovasculaires, la santé et les maladies gastrointestinale, le contrôle du poids et le diabète.
«Based on current data, dietary fiber intake from whole foods or supplements may lower blood pressure, improve serum lipid levels, and reduce indicators of inflammation. Benefits may occur with intakes of 12 to 33 g fiber per day from whole foods or up to 42.5 g fiber per day from supplements.»
Toujours selon la American Dietetic Association, les fibres alimentaires provenant d'aliments ou de suppléments diminueraient la pression artérielle, amélioreraient le profil lipidique et diminueraient la présence de marqueurs d'inflammation. Ces améliorations se produiraient suite à la consommation de 12 à 33 grammes de fibres par jour provenant d'aliments et à partir de 42,5 grammes de fibres provenant des suppléments.
«The DRI  (Dietary Reference Intakes) recommendations for dietary fiber are based on protection against cardiovascular disease (CVD), so there is consistent and strong data for this relationship.» 
De plus, les données du DRI sont basées sur les effets protecteurs des fibres alimentaires sur les maladies cardiovasculaires. On peut donc en conclure que les données sont très concluantes concernant l'efficacité des fibres alimentaires sur la santé cardiovasculaire.


Fibres alimentaires et maladies gastrointestinales

Par contre, il y a un manque de données scientifiques concernant les effets des fibres alimentaires sur les maladies gastrointestinales. On pourrait associé ce manque de données à la complexité des études et le manque de fond. Ceci dit, la supplémentation en fibres produirait un effet laxatif chez les gens en santé. Plus d'études sont requises pour clarifier les effets des fibres alimentaires et leur dosage sur les maladies et la santé gastrointestinale.


«There is a lack of data examining the impact of fiber from whole foods on outcomes in gastrointestinal diseases. This may be due to the complexity and cost of these studies. However, fiber supplements may produce benefits in the laxation of healthy individuals. More research is needed to clarify dose and type of fiber in gastrointestinal health and disease management

Les fibres alimentaires et la perte de poids

Selon cette même étude, les fibres alimentaires provenant d'aliments ou de suppléments auraient des bienfaits sur la perte de poids en plus des autres bienfaits mentionnés ci-haut. Ces bénéfices apparaîtraient à partir d'un apport de 20-27 g./jour.

Based on current data, dietary fiber intake from whole foods or supplements may have some benefit in terms of weight loss and other health outcomes. Benefits may occur with intakes of 20 to 27 g/day from whole foods or up to 20 g fiber per day from supplements.

KW Heaton propose l'idée que les fibres alimentaires joueraient un rôle d'obstacle physiologique à l'apport énergétique, et ce par trois mécanismes :

  1. Les fibres remplacent l'énergie disponibles provenant des nutriments. Ainsi, si vous avez 30 grammes de glucides et 10 grammes de fibres, vous n'absorberez que 20 grammes de glucides. Le tout diminue donc la quantité de calories absorbées.
  2. Les fibres stimulent la mastication ce qui limite l'apport énergétique, car la mastication stimule la production de salive, des sucs gastriques et ainsi la satiété, comme expliqué dans mon dernier article
  3. Les fibres diminuent l'absorption des aliments par l'intestin grêle. 

Quel doit être votre apport en fibres alimentaires

Selon la American Dietetic Association, une consommation de 14g/1000 kcal de fibres alimentaires serait l'apport idéal pour optimiser la santé, la composition corporelle et votre transit intestinal.

En guise d'exemple, si vous mangez 2000 kcal par jour, vous devriez manger environ 28-30 grammes de fibres par jour.

Pour bien comprendre comment aller chercher cet apport en fibres, je vous suggère de consulter un expert en nutrition.

Vous pourrez en trouver un au Centre d'entraînement Katalysis
1931 Boul. Édouard, Saint-Hubert
J4t 1Z3
Québec, Canada

450-812-8338



Références

American Dietetic Association, Health Implications of Dietary Fiber, Volume 108, Number 10, October 2008

Institute of Medicine, Food and Nutrition Board. Dietary Reference Intakes: Energy, Carbohydrates, Fiber, Fat, Fatty Acids, Cholesterol, Protein and Amino Acids. Washington, DC: National Academies Press; 2002.

Heaton KW. Food fibre as an obstacle to energy intake. Lancet. 1973;2:1418-1421.





jeudi 9 mai 2013

Manger lentement peut-il vous aider à perdre du poids ?

Nous faisons aujourd'hui partie d'une société particulièrement pressée. Nous manquons tous de temps et chaque petite minute que nous pouvons gagner est une victoire en soi. En ce sens, manger lentement fait plus ou moins partie de nos habitudes de vie.

Mais qu'en est-il vraiment de la vitesse à laquelle nous ingurgitons notre repas?

Tout sur « Manger lentement »

Vous mangez tellement vite que vous avez souvent mal au ventre ou souffrez même de ballonnements, de maux de ventre, de reflux gastriques ou d’une inconfortable sensation d'être trop plein ? Rendons-nous à l'évidence, vous mangez certainement trop vite. 

Avant de me lancer dans le pourquoi du comment, je vais vous parler un peu de moi. Vous savez, je n'ai jamais eu de difficulté à maintenir mon poids. Et ce, peu importe ce que je mangeais. Je peux manger gras, sucré ou même super santé, mon poids fluctue très peu. Plusieurs raisons peuvent en effet expliquer cette situation. L'activité physique ou même ma morphologie peuvent en être des variables.

Ceci dit, je suis quelqu'un qui mange très lentement. « C'est pas mêlant, les gens attendent toujours que j'aie terminé mon repas ». C'est immanquable ! Juste pour vous donner une idée, je mastique entre 30 (pour les aliments mous) et 60 fois (pour la viande) par bouchée.

Vous compterez combien de mastications vous faites par bouchée et vous risquez de vous rendre compte que 30 à 60 mastications, c'est beaucoup. C'est d'ailleurs ce qui m'amène aux bienfaits de « manger lentement ».

Les bienfaits de « manger lentement »


Le premier bienfait, c’est la sensation de bien-être lorsqu’on mange selon ses besoins, ou, en d’autres mots, la satiété. En fait, si vous écoutez votre corps, jamais vous ne devriez prendre de poids. La machine humaine est bien mieux conçue que vous ne le pensez. À partir du moment où vous ne sentez plus le besoin d'avaler des calories (d'un point de vue de la faim), vous devriez arrêter de combler de l'espace en extra dans votre estomac. Par contre, très peu d'entre nous sommes habitués à écouter notre corps. À force de ne plus écouter les signaux que votre corps vous envoie, ce dernier arrête de vous en envoyer. Bref, il s'adapte. Mais je vous rassure, ces signaux peuvent revenir si vous recommencez à les écouter.

Le second bienfait est la satisfaction d'avoir mangé. Au cours des années où le stress et le manque de temps se sont mis à faire partie intégrante de notre quotidien, nous avons perdu, pour la plupart, la satisfaction de manger. Manger lentement, en plus de permettre la satiété, amplifie la satisfaction d'avoir mangé.Vous prendrez enfin le temps de goûter aux aliments et d'apprécier leur texture.

Le troisième bienfait est l'amélioration de la digestion. Lorsque vous prenez une bouchée, la salive se trouvant dans votre bouche amorce déjàla digestion : les aliments commencent d’abord à se désagréger dans votre bouche par la mastication, puis par les enzymes que contient la salive (la salive contient notamment de l'amylase qui permet le catabolisme des glucides complexes, les protéases qui brisent les liaisons des peptides des protéines et la lipase linguale qui permet la digestion des lipides).


On pourrait décrire la digestion comme une réaction en chaîne. Lorsqu'on sait qu'on va manger, la salive commence à être sécrétée dans notre bouche. Lorsque nous prenons notre première bouchée, la réaction en chaîne s'en suit et l'estomac continue d'envoyer tous les composés acides nécessaires à la digestion pour qu'ensuite l'intestin grêle puisse faire son travail de péristaltisme et absorber les nutriments.


Par contre, si toutes ces étapes sont bousculées par la vitesse à laquelle les aliments arrivent etpar le peu de mastication exercée, le système gastro intestinal aura à gérer toute cette masse d'aliments sans être réellement prêt à y faire face. Des problèmes de digestion peuvent donc survenir. 


Concrètement, manger lentement permet quoi ?


Manger lentement permet donc de manger de plus petites portions. En ce sens, il s'agit d'une des meilleurs astuces dans la guerre au contrôle du poids.

De plus, manger lentement pourrait vous permettre de diminuer une grosse partie de vos problèmes de digestion : reflux gastriques, acidité, crampes et même pour certains, des symptômes du syndrôme de  l'intestin irritable. 

Et pas besoin de se casser trop la tête pour manger plus lentement, un peu de volonté et ça y est !

Meilleur truc pour manger lentement

Je risque ici d'en surprendre plus d'un, mais la meilleure astuce pour arriver à manger plus lentement est de boire de l'eau en mangeant. Il est par ailleurs tout à fait faux de dire que de boire de l'eau est néfaste à la digestion. University of Rhode Island a d'ailleurs démontré que la clé pour arriver à manger plus lentement serait de boire de l'eau en mangeant. Il corrobore aussi que manger lentement diminue l'appétit et augmente la satiété entre les repas.


Conclusion

Alors, serez-vous comme moi le dernier sorti de table au prochain repas ?


vendredi 12 avril 2013

Centre d'entraînement Katalysis - Lauréat Création d'entreprise

J'ai l'honneur de vous faire part que le Centre d'entraînement Katalysis, un vrai centre multidisciplinaire travaillant dans l'intérêt du client a gagné le prix Lauréat Création d'entreprise catégorie services aux individus le 11 avril 2013.

Le centre d'entraînement se classifient ainsi pour le concours régional qui aura lieu le 2 mai prochain. C'est d'ailleurs avec fierté qu'ils ont reçu ce prix. Et ce n'est qu'un début considérant qu'ils ont commencé leurs opération depuis le 14 janvier 2013 seulement.


Leur désir de vouloir en offrir plus à leurs clients et d'offrir un service hors pair en axant leurs interventions sur le plaisir de s'entraîner a permis au Centre d'entraînement Katalysis de ravir ce prix.

Vous voulez leur souhaiter bonne chance ou avoir plus d'information concernant le centre ?
Je vous invite à aller voir leur site web et leur page facebook

info@katalysis.ca


vendredi 8 mars 2013

Pourquoi vous ne devriez plus jamais utiliser de Splenda

Si vous ne le saviez pas, Splenda®, aussi appelé sucralose dans son terme plus général, est un édulcorant artificiel et chimique. 

En dépit de la publicité qui fait l'éloge du « Made from sugar so it tastes like sugar », le Splenda® n'est pas naturel et ne contient aucun élément comparable au sucre naturel. 

De plus, vous seriez surpris d'apprendre que le Splenda® contient du chlore. Vous avez bien compris, cet édulcorant artificiel contient le même chlore que vous mettez dans votre piscine pour tuer les bactéries. Et on se met ça dans le système ! Voici le pire ...

De la même façon que le chlore tue les bactéries dans une piscine, le sucralose ou le Splenda® tue les micro-organismes qui vivent dans vos intestins. Il est excessivement important de noter que ces bonnes bactéries vivant en harmonie avec votre corps dans vos intestins, sont vitales pour votre système immunitaire et la qualité de votre système intestinal. En d'autres mots, votre capacité d'optimiser l'absorption des nutriments dépend en partie de ces bonnes bactéries (flore intestinale). En combattant les mauvaises bactéries qui essaient d'envahir votre corps, elles renforcent votre système immunitaire.   

Bref, selon une étude du Duke University Medical Center, le sucralose n'est pas seulement un édulcorant artificiellement modifié, mais il a aussi un impact dévastateur sur cette flore intestinale :
     
« At the end of the 12-wk treatment period, the numbers of total anaerobes, bifidobacteria, lactobacilli, Bacteroides, clostridia, and total aerobic bacteria were significantly decreased [...] Splenda also increased fecal pH and enhanced the expression of P-gp by 2.43-fold, CYP3A4 by 2.51-fold, and CYP2D1 by 3.49-fold [...] Evidence indicates that a 12-wk administration of Splenda exerted numerous adverse effects, including (1) reduction in beneficial fecal microflora, (2) increased fecal pH, and (3) enhanced expression levels of P-gp, CYP3A4, and CYP2D1, which are known to limit the bioavailability of orally administered drugs. »

Splenda alters gut microflora and increases intestinal p-glycoprotein and cytochrome p-450 in male rats.

Source

Department of Pharmacology, Duke University Medical Center, Durham, North Carolina 27708, USA. donia@duke.edu

Selon Jonny Bowden, PhD, CNS, 80% de l'efficacité du système immunitaire serait attribuable à la flore intestinale. En ce sens, plusieurs maladies ou infections pourraient être causées par une détérioration de ces bonnes bactéries. Il y a plus de 100 billions de bactéries qui composent notre flore intestinales. Due à l'ingestion de certains édulcorants artificiels composés de sucralose comme le Splenda®, plusieurs d'entre vous avez certainement des débalancements importants au sein de votre flore intestinale. Pensez à toutes les maladies, infections ou troubles digestifs que vous avez depuis un certain temps et tentons de faire un lien ensemble. 

Et oui, il est fort probable que ces mauvaises habitudes aient complètement débalancé votre flore intestinale. 

Si vous êtes préoccupés par ces dommages causés par le Splenda® contenu dans beaucoup trop d'aliments et que vous désirez refaire votre flore intestinale, il n'est pas trop tard. Que diriez-vous d'évaluer ces dommages ?

Évaluation des dommages à votre flore intestinale

C'est bien beau tout ça, mais comment savoir si vous avez réellement une flore intestinale hypothéquée par tous ces édulcorants artificiels consommés au travers les années ?

Voici un lien excessivement intéressant afin d'évaluer votre flore intestinale :

Questionnaire d'évaluation de la qualité de la flore intestinale